L’importance des mouvements foetaux

Selon Statistique Canada, chaque année, il y a plus de 3000 mortinaissances au Canada . Le Hunter Medical Research Institute (HMRI) estime que pour chaque mortinaissance, il y a 99 naissances qui ont échappé de justesse à la mort.

L’association entre la réduction des mouvements foetaux et la mortinaissance est connu depuis bien longtemps. À partir des années 1970, de nombreuses recherches ont noté une hausse de l’incidence de mortinaissances et de retards de croissance intra-utérin chez les femmes présentant une diminution de mouvements foetaux, laquelle précédait la mort foetale de plusieurs jours. Il est aussi reconnu que l’acidémie, l’acidose foetale et la baisse de la perfusion placentaire sont associées à une diminution du nombre de mouvements foetaux.

La diminution des mouvements foetaux est liée à des issues périnatales indésirables telles que :

  • l'asphyxie du nouveau-né
  • la mortinaissance
  • les retards de développement
  • les infections
  • les hémorragies
  • les césariennes d'urgence
  • les complications liées au cordon ombilical
  • les retards de croissance intra-utérins

Les mouvements foetaux sont donc l’un des meilleurs indicateurs du bien-être du bébé à naître. La surveillance maternelle des mouvements foetaux ne nécessite aucune technologie et peut être utilisé par toutes les femmes. À l’approche du 3e trimestre, ayez une discussion franche avec vos patientes concernant l’importance des mouvements foetaux. Profitez-en pour leur remettre le dépliant ‘BébéBouge’.

Dépliant pour parents

Abordez aussi certains mythes qui persistent au sein de la société et même de la communauté médicale.

Mythes concernant les mortinaissances

Le décompte quotidien des mouvements foetaux, effectué au cours du 3e trimestre de grossesse, peut aider à prévenir les issues périnatales indésirables. Il n’y a pas de nombre magique de mouvements foetaux. Chaque bébé bouge différemment, certains plus que d’autres. L’important est que la femme apprenne ce qui est normal pour son bébé. Pour ce faire, elle doit porter attention aux mouvements de son bébé.

De plus en plus, les femmes enceintes sont occupées au travail ou à la maison et font face à de nombreuses distractions. À moins de prendre le temps de s’arrêter pour prêter attention aux mouvements de leur bébé, il peut facilement arriver qu’elles ne se souviennent pas avoir senti leur bébé bouger ou qu’elles n’aient pas connaissance de ce qui est normal ou pas pour leur bébé.

Demandez à vos patientes de prendre le temps, chaque jour, de s’arrêter pour compter les mouvements de leur bébé et d’en faire une période privilégiée entre elles et leur bébé. Compter les mouvements de leur bébé les aidera à se familiariser avec les mouvements de celui-ci.

Compter les mouvements de mon bébé

Si votre patiente perçoit que son bébé bouge moins qu’à l’habitude, ou si elle compte moins de 6 mouvements différents sur une période de 2 heures, demandez-lui de vous contacter sans attendre ou de se rendre à l’hôpital le plus près. Plusieurs femmes qui perçoivent une diminution des mouvements foetaux attendent avant d’en informer leur professionnel de la santé ou de se rendre à l’hôpital. Ce temps perdu pourrait être crucial pour intervenir et éviter des issues périnatales indésirables.

En tant que médecin ou professionnel de la santé, lorsqu’une patiente vous rapporte une diminution des mouvements foetaux, vous devriez effectuer une évaluation exhaustive de l'état maternel et foetal, y compris un examen de réactivité foetale et/ou un profil biophysique, en accord avec la directive clinique de la SOGC Surveillance du bien-être fœtal : Directive consensus d'antepartum.

logo

BébéBouge.ca a comme mission d’informer les parents et les professionnels de la santé de l’importance des mouvements du bébé pendant le 3e trimestre de grossesse dans l’espoir de diminuer le nombre de mortinaissances au Canada.

Clause de non-responsabilité : L’information contenue sur ce site ne remplace pas l’avis de votre médecin ou professionnel de la santé. BébéBouge.ca fournit cette information à titre gracieux et n’est pas tenu responsable des décisions que vous prenez sur la base de cette information.